Foursquare Triptych

blend de trois millésimes vieillis en fûts différents titrant 56%
Bon alors on l’ouvre ou on le garde pour spéculer ?
Alors mon petit retour qui vaut ce qu’il vaut…

Une couleur ambre très brillante, c’est très beau.
Le nez : le moins que l’on puisse dire c’est que c’est fruité, c’est chaud aussi, suave, c’est la première impression, si l’on creuse, on retrouve du boisé noble et fin, du solvant et une touche minérale chère a Roger Caroni, du jus de fruit tropical même, cerise fraiche, vanille légère, chocolat, … j’aurais cru qu’il fusse plus classique j’avoue. C’est très équilibré. Ce solvant reste 10 minutes dominant dommage. Bon,a côté du puissant et complexe 2006, il parait bien pauvre mais il est intéressant.
La Bouche : très gras, la bouche est enveloppée d’entrée de velours mais très vite les épices poivrés et muscade se révèlent ainsi qu’un coté iodé. La boite à cigare est présente, remplie de fruits tropicaux, ananas, bananes au chocolat, miel, … c’est encore doux et suave, plus que ce que j’espérai en fait.
La longueur n’est pas mal, pas extraordinaire mais pas mal.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s